La revolution antillaise: Quelle place pour l'Outre-mer dans by Luc Laventure

By Luc Laventure

En janvier et février 2009, los angeles " révolution antillaise " a bousculé le compromis républicain construit sur l. a. départementalisation et convoqué les vieilles douleurs. Peu habituée à tant de colère, l'opinion publique s'est call foré alors ce qui se cachait derrière los angeles carte postale des plages de sable blanc et les doudous créoles en gowns colorées que photographient les touristes. Pour mieux comprendre l. a. crise qui a european lieu aux Antilles françaises, en Guyane et à los angeles Réunion, France ô, chaîne du groupe France Télévisions, et les variants Eyrolles ont rassemblé les expertises d'économistes, de géographes, d'historiens et de sociologues reconnus. L'objectif d'un tel ouvrage n'est pas d'alimenter los angeles repentance permanente, ni l'oubli éternel. Il s'appuie sur l. a. réalité et mobilise des idées nouvelles pour développer des richesses locales durables et bâtir une relation neuve et équitable entre l. a. République et ses anciennes colonies de l'arc caraïbe.

Show description

Read or Download La revolution antillaise: Quelle place pour l'Outre-mer dans la Republique - PDF

Best french books

Extra resources for La revolution antillaise: Quelle place pour l'Outre-mer dans la Republique -

Sample text

En Guadeloupe, Martinique et Réunion, le taux normal est de 8,5 % et le taux réduit de 2,1 % ; en Guyane, il est de 0 %. 2. Cf. Bernard POIRINE, « Éloignement, insularité et compétitivité dans les petites économies d’outre-mer », AFD, série « Documents de travail », n° 52, novembre 2007. © Groupe Eyrolles Pour résumer, il existe un octroi de mer et un octroi de mer régional, les deux s’ajoutent à la TVA à taux réduit1. Les économies des DOM constituent des exemples d’échec des politiques protectionnistes.

Puissance économique : mythe ou réalité ? », Business News, mars 2007. © Groupe Eyrolles départements d’outre-mer. Ces économies demeurent en réalité sous tutelle. Plus précisément, il s’agit d’une tutelle à deux dimensions étroitement liées pour des raisons historiques. Les départements d’outre-mer : des économies sous tutelle 31 plusieurs années, leur pouvoir économique s’est quelque peu étiolé, ils demeurent toujours puissants dans des secteurs comme l’agroalimentaire et la grande distribution.

La deuxième échelle – celle de la Relation Hexagone-Antilles – se doit de rompre avec la logique de la centralité unique. Lorsque l’impensée historique peut conduire au dialogue de sourds, l’État se doit d’affirmer que le projet d’aujourd’hui n’est plus de la même nature que celui d’hier, fondé sur la domination. Surtout, le rapport « racial » ne peut être assaini que par une remise en question de l’homogénéité ethnique des représentants de l’État. Le fait que la quasi-totalité des représentants de l’État soient des Blancs métropolitains, envoyés dans un territoire où la majorité de la population est noire, ne peut manquer d’évoquer une mise en tutelle post-coloniale.

Download PDF sample

Rated 4.77 of 5 – based on 27 votes